* *
* *
NAUSICAA

NAUSICAA

Les articles

Fermer Informations

Fermer La lettre de NAUSICAA

Fermer Les journées de l'Antiquité

Fermer Réaction

Fermer coin à histoires 1

Fermer coin à histoires 2

Fermer coin à histoires 3

Fermer coin à histoires 4

Fermer coin à histoires 5

Fermer coin à histoires 6

Fermer coin à histoires 7

Fermer la page du savant

Fermer pédagogie

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

pédagogie - Fable d'Esope en maternelle: le renard qui n'avait jamais vu de lion
 FICHE REMISE AU PROFESSEUR DES ECOLES

LE RENARD QUI N'AVAIT JAMAIS VU DE LION

LA FABLE D’ÉSOPE :

 

Ἀλώπηξ οὐδέποτε θεασαμένη λέοντα, ἐπειδὴ κατά τινα συντυχίαν ὑπήντησε, τὸ μὲν πρῶτον, ἰδοῦσα, οὕτω διεταράχθη ὡς μικροῦ καὶ ἀποθανεῖν. Ἐκ δευτέρου δὲ  αὐτῷ ἐντυχοῦσα, ἐφοβήθη μὲν, ἀλλ´ οὐχ ὡς  τὸ πρότερον. Ἐκ τρίτου δὲ θεασαμένη, οὕτω κατεθάρρησεν ὡς καὶ προσελθοῦσα αὐτῷ διαλέγεσθαι (διελέχθη).

λόγος δηλοῖ ὅτι συνήθεια καὶ τὰ φοβερὰ τῶν πραγμάτων καταπραύνει.

 

 

TRADUCTION

Un renard n’avait jamais vu de lion. Or le hasard le mit un jour en face de ce fauve. Comme il le voyait pour la première fois, il eut une telle frayeur qu’il faillit en mourir. L’ayant rencontré une deuxième fois, il eut peur encore, mais pas autant que la première fois. Mais à la troisième fois qu’il le vit, il s’enhardit jusqu’à s’en approcher et à causer avec lui.

Cette fable montre que l’accoutumance adoucit même les choses effrayantes.

 

MOTS UTILISES

Ἀλώπηξ : le renard

λέων : le lion

φοβοῦμαι : j’ai peur

οὐ φοβοῦμαι : je n’ai pas peur

τὸ πρῶτον : la première fois

ἐκ δευτέρου : la deuxième fois

ἐκ τρίτου : le troisième fois

 τί δηλοῖ μῦθος ; : que montre l’histoire ?

μῦθος δηλοῖ ὅτι… : l’histoire montre que…..

 

    LE RENARD QUI N'AVAIT JAMAIS VU DE LION

 

                             FICHE METHODOLOGIQUE

 

 

            Raconter la fable aux enfants en introduisant dès le début pour présenter les personnages les mots Ἀλώπηξ et λέων. Faire répéter chacun de ces mots avec la mimique qui lui est associée.

            Dès que le récit est terminé, organiser un jeu théâtral: répartir les enfants en deux groupes. Chaque enfant du premier groupe sera un Ἀλώπηξ, chaque enfant du second groupe un λέων. Faire répéter ces mots aux deux groupes.

            Les lions à un bout de la classe vont crier "λέων" de façon à faire peur en mimant avec leurs bras et leurs mains des lions qui lancent leurs griffes en avant. Les renards vont rencontrer les lions pour la première fois. Les enfants apprennent ainsi: τὸ πρῶτον. Chaque Ἀλώπηξ s'enfuit en criant "φοβοῦμαι" et va se cacher dans son terrier. Pour la seconde rencontre, ἐκ δευτέρου, il s'avance, tourne de loin autour du lion et recule simplement en criant "φοβοῦμαι". Pour la troisième rencontre ἐκ τρίτου, il s'avance et dit "οὐ φοβοῦμαι" (ceci permet une étude de la négation) et va serrer la main du lion en disant "χαῖρε".

            Faire un jeu pour mémoriser: τὸ πρῶτον, ἐκ δευτέρου, ἐκ τρίτου: le maître montre un, deux ou trois doigts et les enfants doivent donner la bonne réponse. Ensuite, l'exercice inverse peut être proposé: le maître ou un des enfants est le meneur de jeu, il dit une des formules et les enfants doivent lever les doigts en indiquant le nombre voulu.

            Morale: reprendre le travail de la séance précédente : Poser la question « τί δηλοῖ μῦθος ; ». Faire trouver la réponse au groupe en français bien sûr, mais en l'introduisant par la formule : «  μῦθος δηλοῖ ὅτι… ». Prendre un enfant par la main et l'amener  avec soi pour poser la question à un autre  qui doit donner la réponse (à répéter plusieurs fois).

            Ce jeu permet de mémoriser une phrase simple et de faire la différence entre le récit (μῦθος) et la morale, donc de mettre en évidence la structure traditionnelle de la fable.

                                                       Brigitte Franceschetti


Date de création : 26/06/2015 16:17
Dernière modification : 26/06/2015 16:17
Catégorie : pédagogie
Page lue 920 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Spécial info !
Voici nos prochaines journées de l'antiquité:
Le jeudi 11 mai à 18h:
intervenant : Frédéric Trajber
"Les vies d'Homère"
au lycée Saint Louis-Sainte Marie, allée saint Louis Gignac la Nerthe 13180

le vendredi 19mai à 18h 30
intervenant : Christian Boudignon
"les compagne de Zeus"
au lycée professionnel Sainte Elisabeth, ZAC de la haute Bedoute 13240 Septème les Vallons

le vendredi 9 juin à 18h30
intervenant : Lionel Pons
"les visages du mythe d'Orphée dans la musique classique européenne"
avec intervention de Sandra Spagnoli (soprano) et Philippe Donati (baryton)
au lycée Sévigné 1 avenue de saint Jérôme 13013 Marseille
cette conférence sera précédée d'un spectacle des enfants qui étudient le gre en maternelle (16h30) et en CM2 (17h40)

Recherche



Connexion...
 
Liste des membres Membres : 595


Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 147330  
^ Haut ^