* *
* *
NAUSICAA

NAUSICAA

Les articles

Fermer Informations

Fermer La lettre de NAUSICAA

Fermer Les journées de l'Antiquité

Fermer Réaction

Fermer coin à histoires 1

Fermer coin à histoires 2

Fermer coin à histoires 3

Fermer coin à histoires 4

Fermer coin à histoires 5

Fermer coin à histoires 6

Fermer coin à histoires 7

Fermer la page du savant

Fermer pédagogie

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

pédagogie - Nausicaa et « Poséidon et la légende du Minotaure » en maternelle
 Nausicaa et « Poséidon et la légende du Minotaure »

 

Dans le cadre de Nausicaa, nous avons monté en maternelle (moyenne section) avec la participation de la maîtresse une séquence pédagogique autour d’une légende grecque (le thème de l’année était la mer)  « Poséidon et la naissance du Minotaure ».

Cela a permis aux enfants de s’approprier le langage écrit et oral, mais également de développer une culture humaniste, en découvrant de grands récits et des textes fondateurs.

L’aboutissement de la séquence reposait sur une représentation théâtrale devant les parents.

 

  • Nous avons dans un  premier temps, appris à dire bonjour en grec et nous avons travaillé autour du récit par un travail d’anticipation en  élaborant un puzzle sur lequel  nous avons émis des hypothèses de lecture (le puzzle représentait Poséidon avec ses attributs et θάλασσα était écrit aux pieds du dieu).

Les enfants ont reconnu le poisson, le taureau, le cheval et le dauphin, puis leurs regards se sont portés sur un homme âgé « puisqu’il avait des cheveux blanc », tenant « une fourchette dans les mains », nous avons donc conclu que c’était certainement le trident.

Ce dernier portait une couronne sur la tête et les enfants ont ajouté que c’était un roi, le roi de la mer tout puissant « très fort ont-ils dit » car nous l’avions représenté sur le puzzle, plus grand que le reste.

Nous l’avons nommé Poséidon, le dieu de la mer.

Quant aux lettres du mot θάλασσα, ils n’ont point été surpris et même heureux de savoir que cela signifiait mer ! je pense que le soir même tous les parents ont su  que thalassa signifiait mer en grec!

Le récit a été raconté ensuite aux enfants à plusieurs reprises et ils ont pu reformuler l’histoire avec leurs propres mots, s’écouter, prendre la parole et comprendre un texte lu et raconté par un adulte.

Cela nous a permis de vérifier leur compréhension et de répondre à leurs questions.

  • Le mot θάλασα a été travaillé en classe avec la maîtresse en atelier d’apprentissage, l’objectif étant de reconstituer la silhouette du mot et de travailler sur le geste graphique.  Percevoir, sentir, imaginer et créer le mot thalassa en lettres grecques  était l’objectif final, où les enfants ont collé sur un support des éléments de la mer, tels des coquillages, du sable…..

Le même procédé a été utilisé pour le mot ταῦρος avec des bouts de laine.

 

  • Le travail sur le récit se poursuivait en parallèle pour faire progresser les enfants vers la maîtrise de la langue française et préparer le spectacle.

Nous avons divisé la classe en quatre groupes : le chœur, Poséidon, Pasiphaé et Minos principalement. Un adulte dirigeait chaque groupe et les enfants répétaient  et jouaient leur rôle :

 Par exemple, Poséidon avait une grosse voix  et les mouvements le représentant étaient amples et lents.

Les enfants ont pu également travailler sur les déplacements et les mouvements appropriés aux situations sur une scène : s’asseoir, se relever au moment de la prise de parole, se tourner face au public, inscrire sur leur visage la peur, la joie, le mécontentement …...

 

Cela a été une expérience très enrichissante pour les adultes et les enfants.

Nous retenterons cette dernière l’année prochaine……..

 

 

Laurence Duchemin


Date de création : 31/05/2015 15:03
Dernière modification : 31/05/2015 15:03
Catégorie : pédagogie
Page lue 1129 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Spécial info !

A ECOUTER SUR France CULTURE 23 MIN

Les homélies sur le Notre Père de Grégoire de Nysse

Entretien sur le sens de la prière selon saint Grégoire de Nysse à l'occasion de la parution dans la collection des Sources chrétiennes du volume 596 consacré aux homélies sur le Notre Père.

 

Grégoire de Nysse (IVe siècle) - fresque contemporaine

 

Situer les Homélies sur le Notre Père dans la vie et l'œuvre de Grégoire de Nysse (IVe siècle) ; l'approche pastorale de l'auteur : un texte adressé à tous ; Maxime le Confesseur, lecteur des Homélies sur le Notre Père ; la critique sociale dans le texte de ces homélies ; l'Hymne à la prière de Grégoire

A lire : C. Boudignon, M. Cassin, J. Séguin (+) éd. et trad., Grégoire de Nysse, Homélies sur le Notre Père, Sources chrétiennes 596, 2018

https://www.franceculture.fr/emissions/orthodoxie/les-homelies-sur-le-notre-pere-de-gregoire-de-nysse

 

Recherche



Connexion...
 
Liste des membres Membres : 41

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 182578  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 2

Le 23/02/2009 @ 17:35

^ Haut ^